Les détails de la phase 2 du déconfinement pour les bars et restos

Les détails de la phase 2 du déconfinement pour les bars et restos


A Lille, certains établissements testent déjà leurs terrasses en mode coronavirus. — M.Libert / 20 Minutes
  • Les bars et restaurants lillois vont pouvoir rouvrir dès mardi.
  • La ville va accorder des exonérations et des extensions de terrasses.
  • Parcs, jardins, musées et autres services seront aussi ouverts le 2 juin.

On se ferait pas une petite terrasse ? Jeudi soir, le premier ministre a présenté la phase 2 du plan de déconfinement élaboré par le gouvernement. Une conférence de presse au cours de laquelle on a enfin appris que les
Hauts-de-France sont passés dans le vert. Une couleur synonyme de réouverture possible des
lieux de convivialité dès mardi prochain. Vendredi, la mairie de Lille a exposé les mesures qui seront prises pour accompagner le déconfinement des cafés et restaurants.

Si la date de reprise de l’activité dans les cafés et restaurants est désormais connue, le protocole sanitaire définitif doit encore être peaufiné par le gouvernement et les organisations représentatives de ces métiers. Pour autant, les grandes lignes sont déjà tracées et certains patrons ont commencé à tester leurs dispositifs, notamment en ce qui concerne les terrasses. C’est d’ailleurs sur ce point que la mairie de Lille compte lâcher du lest. « Pour respecter la distanciation, nous allons tâcher de maintenir les capacités des terrasses en permettant leur extension », résume Jacques Richir, adjoint au maire. Des extensions et parfois même des créations mais ni partout, ni pour tout le monde.

Des extensions de terrasses dans le respect des règles

« Parce qu’il y a des règles à respecter, notamment pour le passage des personnes à mobilité réduite sur les trottoirs, ce ne sera pas possible partout. Nous n’allons pas non plus accorder d’extensions aux établissements qui ont posé des problèmes », précise Martie Aubry, maire de Lille. Pour ces raisons, ou à cause du veto des Bâtiments de France, la rue Massena et les places Mendès-France, du Général de Gaulle, du Théâtre, des Archives et de Bettignies resteront dans la configuration d’avant la crise sanitaire.

A Lille, certains établissements testent déjà leurs terrasses en mode coronavirus.
A Lille, certains établissements testent déjà leurs terrasses en mode coronavirus. – M.Libert / 20 Minutes

Dans de nombreux autres endroits, comme la rue Pierre-Mauroy par exemple, les cafés ou restaurants pourront étendre leurs terrasses après avoir signé une charte et un protocole avec la mairie. Très pourvues en restaurants, les rues des Bouchers, de la Monnaie et de Gand seront désormais piétonnes jusqu’à nouvel ordre. Dernière mesure sur le sujet des terrasses, la ville a décidé de renoncer à la redevance d’occupation de l’espace public pour toute l’année 2020. Cela vaut pour les établissements traditionnels, mais aussi pour les food-trucks et autres baraques à frites. Ce point devra néanmoins être validé lors du conseil municipal du 12 juin prochain.

Les parcs ouverts progressivement dès samedi

Dès samedi, la ville procédera à la réouverture progressive des parcs et jardins. « Le gouvernement préconise que ce soit toujours en mode dynamique. Je considère que si les distances sont respectées, les Lillois peuvent s’installer sur les pelouses sans risque », déclare Martine Aubry. En revanche, l’élue a insisté sur le fait que, si les règles n’étaient pas respectées, elle pourrait imposer le port du masque sur la voie publique.

Le Musée d’histoire naturelle et le Palais des beaux-arts rouvriront aussi dès mardi, ainsi que les salles de sport, sauf pour les sports collectifs et de combat. Pour les piscines, un protocole est attendu ce week-end. La mairie n’avait de toute façon pas prévu de les rouvrir au grand public avant le 24 juin. Du côté des bibliothèques, aucune date n’a été avancée. Elles continuent donc d’être fermées au public, lequel peut néanmoins emprunter des livres en « clic & collect ».



Source link