la plateforme ouvre ce mercredi 22 janvier

la plateforme ouvre ce mercredi 22 janvier


La plateforme Parcoursup ouvre ce mercredi 22 janvier 2020. Les lycéens et étudiants en réorientation ont jusqu’au 12 mars pour formuler jusqu’à dix vœux.

Les jeunes ont jusqu’au 12 mars 2020 pour formuler leurs vœux et jusqu’au 2 avril pour finaliser leur dossier. | ARCHIVES LE MAINE LIBRE – HERVÉ PETITBON


  • Les jeunes ont jusqu’au 12 mars 2020 pour formuler leurs vœux et jusqu’au 2 avril pour finaliser leur dossier.
    Les jeunes ont jusqu’au 12 mars 2020 pour formuler leurs vœux et jusqu’au 2 avril pour finaliser leur dossier. | ARCHIVES LE MAINE LIBRE – HERVÉ PETITBON

Les lycéens de terminale souhaitant poursuivre leurs études dans l’enseignement supérieur et les étudiants en réorientation doivent s’inscrire sur la plateforme Parcoursup et y inscrire leurs vœux de formation. Celle-ci ouvre ce mercredi 22 janvier 2020.

Cette année, de nouveaux établissements rejoignent la plateforme parmi lesquels l’Université Paris Dauphine ; les dix instituts d’études politiques (Sciences Po Aix-en-Provence, Bordeaux, Grenoble, Lille, Lyon, Paris, Rennes, Saint-Germain-en-Laye, Strasbourg et Toulouse) ; les écoles de formations des métiers de la culture (architecture et paysage, patrimoines, arts plastiques, spectacle vivant, cinéma, audiovisuel, multimédia, etc.) ; les écoles de commerce, recrutant sur concours indépendant ou via des banques de concours ; les instituts de formations aux professions paramédicales (audioprothésiste, ergothérapeute, orthophoniste, orthoptiste, pédicurie-podologie, psychomotricien).

Jusqu’au 12 mars, les lycéens et étudiants doivent formuler jusqu’à dix vœux avec la possibilité de sous-vœux, lesquels ne sont pas hiérarchisés. Pour chacun d’eux, le candidat doit expliquer sa motivation et répondre, quand cela est demandé, à un questionnaire. Une fois leurs vœux formulés, ils ont jusqu’au 2 avril pour finaliser leur dossier.

Partager cet article

Sarthe. Parcoursup : la plateforme ouvre ce mercredi 22 janvierOuest-France.fr



Source link