canicule toujours, à quand une baisse des températures ?

canicule toujours, à quand une baisse des températures ?


Canicule France
Canicule : la barre des 40 degrés a encore été franchie hier après-midi en Île-de-France.

69 départements restent ce lundi matin placés en vigilance canicule par les services de Météo France. Parmi ces 69 départements, 15 départements du nord de la France sont même placés en alerte rouge : tous les départements de l’Île-de-France et des Hauts-de-France ainsi que les départements de la Seine-Maritime et de l’Eure. Les températures très chaudes la nuit et le jour, la pollution à l’ozone et le contexte sanitaire actuel expliquent cette vigilance rouge déployée sur ces départements du nord de la France.

La journée d’hier a encore été brûlante avec des pointes localement à plus de 40 degrés en Île-de-France. C’est dans le Val-de-Marne qu’il a fait le plus chaud avec une maximale de 40.4°C à Saint-Maur-des-Fossés. Le département des Yvelines a également enregistré des températures brûlantes avec 40.3°C à Maule, à quelques kilomètres au sud-est de Mantes-la-Jolie. Quelques records mensuels ont par ailleurs été battus hier après-midi : Rouen a par exemple affiché une température de 38.4°C (ancien record de 38.1°C le 11 août 2003).

Toujours aussi chaud !

Avec de telles températures enregistrées hier après-midi, la nuit a été très chaude et les températures sont déjà très élevées ce matin. La barre des 20 degrés est souvent dépassée dans les grandes villes comme à Nantes, Le Mans, Lille, Reims, Rouen, Paris, Bourges, Nancy, Lyon, Toulouse et Montauban pour ne citer que quelques villes. Côté météo, le temps est calme ce matin avec toutefois quelques ondées localement orageuses sur les régions proches de l’Atlantique. Sur les régions centrales, le ciel est variable alors que le soleil brille généreusement sur les régions de l’est. Des entrées maritimes persistent encore aujourd’hui autour du Golfe du Lion.

Le temps sera lourd cet après-midi sur une large partie du pays mais les éclaircies resteront dans l’ensemble plutôt belles. Le ciel sera un peu plus nuageux sur les régions situées entre la Bretagne et le Pays basque. Les entrées maritimes de ce matin laisseront place à quelques belles éclaircies cet après-midi sur les plages du Languedoc Roussillon. Le soleil brillera généreusement sur l’extrême quart nord-est.

Les températures cet après-midi s’annoncent une nouvelle fois caniculaires avec une multitude de 35 degrés à travers le pays. Les températures les plus élevées sont attendues entre les Hauts-de-France, l’Île-de-France, la région Grand Est et la vallée du Rhône. Dans le détail, les thermomètres devraient afficher 26°C à Brest, 30°C à Cherbourg et Tarbes, 32°C à Rennes, Bordeaux et Marseille, 34°C à Tours, Aurillac et Agen, 35°C à Reims, Bourges et Toulouse, 36°C à Paris, Strasbourg, Limoges et Montélimar et 37°C à Metz, Nancy, Lille et Lyon.

Fin de la canicule jeudi

Les journées de mardi et de mercredi resteront caniculaires avec des nuits étouffantes et des températures en journée souvent situées au-dessus de 35 degrés. Les valeurs seront plus respirables le long de l’Atlantique et sur les plages de la Méditerranée. À partir de mercredi, une dégradation orageuse devrait gagner les régions situées entre la Bretagne, les Pays de la Loire et la Nouvelle-Aquitaine avec une baisse des températures à la clé sur ces régions.

Tout le pays sera sorti de la canicule vendredi

Les températures devraient plus franchement baisser jeudi sur les régions centrales et de l’ouest avec ces averses orageuses. Sur l’est du pays, les températures resteront encore très élevées et les conditions encore plutôt ensoleillées. C’est uniquement à partir de vendredi que tout le pays devrait retrouver un air plus respirable avec un ciel partagé entre nuages, éclaircies et quelques ondées orageuses entre les Pyrénées et le nord-est.

Une nouvelle dégradation orageuse devrait arriver par l’ouest samedi prochain avec des incertitudes concernant les quantités d’eau attendues (et donc peu d’effets bénéfiques pour la sécheresse qui concerne une large partie du pays). Les conditions devraient être à nouveau plus variables pour dimanche avec quelques ondées locales et des températures estivales sans excès.





Source link