Lundi au tribunal de Lille, un participant à la manifestation aux flambeaux du 23 janvier était jugé pour dégradations. PHOTO ARCHIVES BAZIZ CHIBANE

À Lille, condamné comme «black block» après les accusations de deux policiers «anonymes»


Pour les policiers qui l’accusent, Dylan R. est un « black block ». Pour ses deux avocats, le jeune homme qui conteste toute action violente, est victime « 
d’une construction fantasmagorique qui colore systématiquement ce type de dossier
 », plaidera Me Muriel Ruef.

« Nous aurions aimé une confrontation »

À la barre, Dylan R. refusera, bien poliment, de répondre aux questions du…





Source link