Les cours classiques ont cessé depuis le 17 mars pour les étudiants de l’IMT Lille-Douai, remplacés par des cours à distance et des classes virtuelles.

À IMT Lille-Douai, les enseignants ont pris leurs distances, mais pas les cours


À Villeneuve-d’Ascq et à Douai, les amphis IMT Lille-Douai sont vides. Le 17 mars, le confinement a sonné le glas des cours en présentiel. Pas la fin des cours. « 
Nous avons émis l’hypothèse de fermer l’école dès le 19 février, raconte Bertrand Bonte, directeur des programmes IMT Lille-Douai. Au fil des jours, nous nous sommes mis en ordre de bataille au cas où.
 » L’école d’ingénieurs, née de la fusion au 1er janvier 2017 de Télécom Lille et de Mines Douai, ne s’est pas retrouvée fort dépourvue le jour où les portes se sont fermées. En 2003 déjà, l’…





Source link